Les adolescents fatigués ont besoin d’un nouveau matelas

Ce n’est un secret pour personne que le sommeil pendant la phase de croissance intensive de l’adolescence est crucial. Aujourd’hui, des études ont montré que les adolescents dorment en moyenne 50 minutes de moins par nuit qu’il y a 25 ans. Si les causes de ce déclin sont souvent difficiles à identifier, les chercheurs en sommeil de l’Hôtel Dieu à Paris ont trouvé un moyen de remédier à ce problème : des matelas plus grands et plus récents.

Un nouveau matelas pour les ados fatigués

Le professeur Damien Léger et le docteur François Duforez ont étudié les effets (du sommeil) des matelas et de la literie de haute qualité sur les adolescents.
Les deux chercheurs ont commencé leurs recherches parce qu’il est devenu évident que les adolescents français n’obtenaient pas les huit à neuf heures de sommeil recommandées par nuit. Selon l’Institut national de la statistique et des études économiques, les adolescents de 15 à 19 ans ne dorment en moyenne que sept heures et 37 minutes par nuit. Près d’un tiers des participants à l’enquête avaient un « déficit de sommeil ». Alors que 17 % ont dit qu’ils n’étaient pas satisfaits de leur sommeil. Mais ce qui est encore plus grave, c’est que 7 % des adolescents participant à l’étude déclarent qu’ils utilisent des somnifères pour les aider à dormir.

Les adolescents ont tendance à se coucher trop tard. Surtout en début de semaine quand on n’est pas encore fatigué. Et les fins de semaine, les adolescents changent leur horaire de sommeil et dorment davantage. Par exemple, les jeunes de 15 ans dorment en moyenne une heure et 41 minutes de plus lorsqu’ils ne vont pas à l’école.

Un matelas de bonne qualité peut certainement aider à mieux dormir et plus de sommeil est démontré par la recherche.
Bien qu’il puisse être difficile de laisser un adolescent de 16 ans se coucher tous les soirs à la même heure, Léger et Duforez ont trouvé un moyen de s’assurer que les adolescents aiment encore bien dormir, à savoir : leur donner un bon gros matelas.
Les chercheurs ont découvert que les adolescents trouvent souvent leurs matelas trop petits et que cela déforme leur croissance rapide. De plus, les matelas des adolescents sont souvent de mauvaise qualité et ce sont de vieux matelas (souvent d’occasion).

La recherche a montré que les adolescents obtiennent 31 minutes de sommeil supplémentaire en leur donnant un bon matelas plus grand. Le temps d’endormissement a été réduit de moitié ! Les adolescents profitent grandement des 31 minutes de sommeil supplémentaires. Cela contribue à la récupération physique et à la croissance. Elle contribue également à améliorer la mémoire et l’apprentissage. Enfin, les adolescents qui ont un nouveau matelas de haute qualité ont aussi moins de problèmes de pénétration et de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *