Pourquoi dort on mal lors de la pleine lune ?

Beaucoup de gens se plaignent d’un sommeil moins réparateur pendant la pleine lune. Maintenant, il semble que les gens dorment moins bien quand la lune est pleine. De nouvelles recherches publiées dans la revue scientifique Science de la Vie le démontrent. En effet, il semble y avoir un lien entre le cycle lunaire et le comportement de sommeil des gens.
Des scientifiques de l’Université de Paris ont examiné les données de 35 sujets qui ont dormi en laboratoire, enregistrant leur activité cérébrale, leurs mouvements oculaires et leur production hormonale.

Les effets de la pleine lune sur le sommeil

L’expérience montre que les gens dorment absolument moins bien à la pleine lune : il faut plus de temps pour dormir (en moyenne 5 minutes), le sommeil profond dure un tiers de moins, ils dorment moins (en moyenne 20 minutes) et ils rapportent une qualité de sommeil plus mauvaise. L’activité dans les parties du cerveau associées au sommeil profond a diminué d’environ trente pour cent. Les sujets semblaient également avoir moins de mélatonine dans leur corps à la pleine lune. La mélatonine est une hormone qui régule notre rythme de réveil et de sommeil. Il importe peu que la lune soit visible pendant la nuit.

On sait que la lune a un effet sur l’eau et que 72% du corps humain est constitué d’eau. On sait aussi que pendant la pleine lune, on souffre plus de cauchemars, on rêve plus et il y a plus de chance de somnambulisme. Il est fort probable que le champ magnétique ait une influence, mais certainement pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *