La thérapie de l’anxiété est possible pendant le sommeil

Des chercheurs de l’Université de Paris ont été en mesure de manipuler pour la première fois la mémoire émotionnelle des gens pendant leur sommeil. Ils ont écrit ceci dans Science et Découvertes.

Au cours de l’étude, douze personnes ont reçu de petits chocs électriques en voyant deux visages différents. En même temps, on leur donnait certaines odeurs, comme le bois, le citron ou la menthe. En conséquence, les participants ont formé une association entre la combinaison d’un visage avec une odeur et la peur.

Comment traiter l’anxiété par le sommeil

Lorsque les sujets dormaient, une ou deux de ces odeurs étaient introduites dans la chambre, sans les visages ni les chocs. Cela s’est produit pendant la phase de sommeil profond, la phase au cours de laquelle les souvenirs sont susceptibles d’être amplifiés dans la mémoire.

L’idée sous-jacente est la suivante : lorsqu’une personne sent une odeur spécifique pendant son sommeil, elle se souvient toujours du visage spécifique qui l’accompagne. Cette approche est également appliquée dans la thérapie de la peur. En exposant les gens à leur peur encore et encore, elle diminue.

Lorsque les sujets se sont réveillés, on leur a montré leur visage à l’aide d’un appareil d’IRM. S’ils voyaient le visage associé à l’odeur qu’ils sentaient pendant leur sommeil, ils réagissaient moins anxieusement qu’avec l’autre visage. Les visiteurs ont vu ceci principalement dans les changements dans le cerveau, dans les zones où les émotions sont traitées comme l’amygdale. De plus, ils regardaient à quel point quelqu’un transpirait : plus il transpirait, plus il était anxieux.

La recherche pourrait offrir une nouvelle façon de traiter les phobies la nuit, en plus des thérapies existantes qui ont lieu pendant la journée. Bref, de quoi lutter plus efficacement encore contre l’anxiété.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *